La Somatique

Soma

C'est le philosophe Thomas Hanna (1928-1990) qui, dans les années 1970, a inventé le terme « somatique » pour désigner un champ de pratique relié a l’exploration et à la connexion corps-esprit

"La somatique est le domaine qui étudie le soma, à savoir le corps perçu de l'intérieur, la perception à la première personne", écrivait Hanna dans un article de 1976, "Qu'est-ce que la somatique ?"

Auto-connaissance

La spécificité de cette pratique inclut l’écoute intéroceptive. Les intercepteurs  sont des organes du système nerveux qui nous informent du mouvement intérieur des différentes partie de notre corps ( tissus, organes et systèmes ). 

Elle nous fait revenir vers l’intérieur de nous-même et nous enseigne à sentir et ressentir avec plus d’attention. Elle nous montre comment l'esprit s'exprime à travers le corps. Celui-ci devient ainsi un allié et un enseignant de l’étude de l’auto-connaissance.

Toucher, écoute, méditation & mouvement.


 La somatique utilise le toucher, l’art de l’écoute profonde, la méditation et le mouvement comme outils d’exploration pour activer l’incorporation (embodiment). Ce terme « embodiment » est souvent utilisé pour décrire une manière d’intégrer dans nos cellules une nouvelle expérience. 

 Le champs de la somatique est assez vaste, il a été utilisé dans les domaines de la danse, du Yoga et du développement personnel. Aujourd’hui nous prenons conscience, grâce aux nouvelles recherches, de l’importance de l’utilisation de la somatique dans le domaine de la guérison des traumatismes, de la gestion du stress et de la santé. 

 À travers la somatique nous pouvons reprendre le pouvoir sur notre véhicule physique et établir avec lui une relation consciente et réciproque qui collabore à l’équilibre et à l’homéostasie.